Quelles sont les affaires et les préoccupations de ceux qui ont soutenu et s’est opposée à l’Equal Rights Amendment?

J’ai soutenu et soutiennent toujours l’Equal Rights Amendment. Nous avons voté juste d’ajouter l’ère à la Constitution de l’Oregon en novembre 2014, pour l’époque comme un mouvement est toujours vivante et bien, même si c’est pour la plupart dormant au niveau national.

Je le soutiens parce qu’il affirme dans un langage très propre, base, avec aucune qualification et aucune couverture, que tous les peuples ont droit à l’égalité de protection et égalité des droits en vertu de la Loi, peu importe leur sexe.

Section 1.
L’égalité des droits en vertu de la Loi, n'est pas refusée ou abrégée par les États-Unis ou par n’importe quel état fondée sur le sexe.
Section 2.
Le Congrès aura le pouvoir de faire respecter, par une législation appropriée, les dispositions du présent article.
Section 3.
Cet amendement prend effet deux ans après la date de ratification.

Les opposants disent/on dit souvent qu’un tel amendement pourrait mener à toutes sortes de conséquences non intentionnelles et implicitement, que ceux serait mauvais.

Mariage homosexuel et asexués toilettes étaient deux des leurs exemples dans l’ancien temps, et nous avons ceux aujourd'hui (bien que pas partout), et la République est toujours debout. Ils ont dit qu’il supprimerait une pension alimentaire (faux), qu’il exposerait les femmes pour désertion (pas sûre de savoir comment cela fonctionnerait), que les hommes seraient arrêterait tenant les portes pour les femmes (ne devrait pas tout le monde maintenir les portes pour tout le monde?), qu’il affaiblirait en quelque sorte des hommes de se sentir qu’ils doivent s’occuper de "leurs femmes" et je peux répondre à cette dernière est, WTF. Toutes les personnes, hommes et femmes, devraient se sentir le désir et la responsabilité aux soins pour les gens qu’ils aiment. Pas sûr comment à l’égalité des droits qui le dissuaderait.

Je ne peux pas penser une seule « conséquence involontaire » de l’époque que j’envisagerais une mauvaise chose. Ni je ne vois une conséquence prévue que je considérerais négatif.


Tags: Politique des États-Unis d’Amérique, Constitution des États-Unis, Féminisme, Droit constitutionnel américain, Modification de l’égalité des droits